Saviez-vous que? (Archives)

Saviez-vous que lorsque vous déménagez, vous devez modifier votre adresse auprès de la SAQ mais aussi auprès du SEMB-SAQ?

Si vous voulez effectuer un changement d’adresse au SEMB-SAQ, vous devez en faire la demande à l’adresse suivante : info@semb-saq.com.

Saviez-vous que la réception de palettes dans l’entrepôt d’une succursale est une tâche exclusive SEMB-SAQ?

Bien qu’il soit la tâche du camionneur de sortir les palettes du camion, Il est de notre tâche à les entrer dans l’entrepôt. (Article 2 :03 c)

Si de façon exceptionnelle l’employé refuse de faire la tâche, le gestionnaire ou le camionneur peuvent l’effectuer tout en étant accompagné d’un employé de l’accréditation SEMB. L’employé doit justifier la raison de son refus auprès de l’employeur. La possibilité d’un refus ne substitue pas l’employeur à son devoir de former les employés adéquatement pour la tâche afin qu’ils soient outillés à accomplir cette dite tâche eux-mêmes. (Annexe 7, p.197)

 

Saviez-vous qu’advenant une erreur sur votre paie, votre directeur ne peut rembourser ce qui est dû à la SAQ directement sur votre paye?

Pour toute somme due par un employé à l’employeur, ce dernier doit prendre entente avec l’employé sur les modalités de remboursement. À défaut d’entente, l’employeur pourra se payer en prélevant un maximum de 15 % de la paie nette hebdomadaire du salarié jusqu’au parfait paiement. Cependant, si la somme due est moindre que vingt (20 $) dollars, elle peut être déduite entièrement sur la paie suivante. (Article 37 :07)

 

Saviez-vous que lorsqu’un billet médical est requis, vous êtes responsables de l’émettre au service de santé et non à votre directeur de succursale?

Le billet médical doit être envoyé électroniquement à l’adresse Rh_sst_invalidite@saq.qc.ca.

Pour plus d’information en lien avec le régime d’assurance salaire de courte durée et les crédits maladie, référez-vous à l’article 35 de la convention collective (p.127-132).

Vous pouvez consulter la convention collective en cliquant ici : https://semb-saq.net/convention-collective/#2017-2023

Saviez-vous que le SEMB-SAQ est le premier syndicat québécois à avoir vu le jour dans la fonction publique?

Sa création remonte à 1964, une époque où les conditions de travail étaient exécrables: postes éjectables basés sur ses alignements politiques, salaire sous le seuil de la pauvreté, aucune sécurité d’emploi et aucune règle de santé et sécurité. La première grève générale illimitée remonte à 1965. Le premier ministre de l’époque, Jean Lesage, avait alors prononcé sa célèbre phrase: « la reine ne négocie pas avec ses sujets ». L’histoire lui aura donné tort. C’était une époque bien différente de la nôtre. Dans ce temps, le syndicalisme avait des liens étroits avec la religion. C’est pourquoi le SEMB-SAQ avait dans son comité exécutif un représentant religieux du titre d’aumônier.

Saviez-vous qu’il est possible de rester à l’affût des dernières nouvelles du Semb tel que les communiqués, les capsules vidéo et le journal Le Pionnier seulement avec votre courriel. 

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de ce qui se passe au sein de votre syndicat.

Saviez-vous qu’en tant que temps partiel ou saisonnier, prendre connaissance de l’article 8 de la convention collective est essentiel? 

En seulement 10 pages pour les succursales et 4 pages pour les bureaux, cet article couvre toutes les règles d’assignation : disponibilités, remplacements intégraux, horaire scolaire, besoins imprévisibles, pauses et repas, Listes d’assignation bureaux. C’est l’endroit idéal pour commencer à s’informer sur ses droits et s’initier à la convention collective. 

Vous pouvez consulter la convention collective en tout temps sur notre site web à l’adresse suivante : https://semb-saq.net/convention-collective/#2017-2023 

 

Saviez-vous qu’aucune modification d’horaire en continu n’est accordée durant la période débutant le premier dimanche de décembre jusqu’à la fin de la semaine incluant le 31 décembre?

Pour cette année, cette règle s’applique pour la période du dimanche 6 décembre 2020 au samedi 2 janvier 2021. La reprise de l’offre de l’AHC reprendra exceptionnellement les lundis 21 et 28 décembre 2020 pour être effectif les semaines du 3 et 10 janvier 2021 (sélection des besoins par les employés les mardis 22 et 29 décembre 2020). La procédure habituelle prévoyant l’offre des besoins le mardi et la sélection par les employés le mercredi reprendra le 5 janvier 2020.

Ce texte est pris intégralement du cahier des fêtes SEMB 2020 disponible sur notre site web. Pour plus d’information spécifique à la période des fêtes, veuillez consulter ce document.

 

Saviez-vous qu’il est possible de prendre congé durant la période des fêtes?

Vous pouvez en tout temps faire une demande de reprise de congé férié ou utiliser vos congés personnels. Un gestionnaire peut refuser un congé personnel pour cause d’insuffisance de personnel pour assurer les besoins du service. Les congés de vacances ne peuvent être pris en décembre par un employé de succursale, à moins que l’employeur l’autorise. Aucune reprise de temps supplémentaire n’est permise durant le mois de décembre.

Pour en savoir plus sur les congés durant le temps des fêtes, nous vous recommandons de consulter le cahier des fêtes SEMB 2020 disponible sur notre site web. Vous pourrez y trouver les numéros d’articles de la convention collective qui vous donneront tous les détails en lien avec eux.

Saviez-vous que lorsque le temps supplémentaire a duré deux (2) heures et qu’on prévoit qu’il s’étendra pour au moins 30 autres minutes, l’employé a droit à 15 minutes de repos payé au taux applicable au moment où il en bénéficie?

Le même bénéfice s’applique toutes les deux (2) heures aux mêmes conditions à moins que la période de repos coïncide avec une période de repas. Avis important : Le temps de pause doit être considéré comme du temps travaillé. 9,5h 11,5h 13,5h 14h 16h 18h 18,5h 20,5h 21h fin 22h 2 heures 1ère pause Repas 30 minutes 2 heures 2 e pause Repas 30 minutes 2 heures 3 e pause 1,5 heure.

Pour en savoir plus sur le temps supplémentaire, nous vous recommandons de consulter le cahier des fêtes SEMB 2020 disponible sur notre site web. Vous pourrez y trouver les numéros d’articles de la convention collective qui vous donneront tous les détails en lien avec eux.

Saviez-vous que tous les employés requis de travailler en temps supplémentaire de façon continue avec la fin de leur journée normale de travail pour une période d’au moins deux heures ont droit à une période d’arrêt de 30 à 60 minutes non rémunérées pour leur repas, au choix de l’employé quant à la durée?

Ce choix de l’employé doit être communiqué lors de la planification et l’employeur lui accorde l’allocation de repas prévue à l’article 47 de la convention collective.

Pour en savoir plus sur les heures de repas en temps supplémentaire, nous vous recommandons de consulter le cahier des fêtes SEMB 2020 disponible sur notre site web. Vous pourrez y trouver les numéros d’articles de la convention collective qui vous donneront tous les détails en lien avec eux.

Saviez-vous qu’il sera possible de contacter les bureaux du SEMB-SAQ durant les fêtes?

Pour toute question concernant la convention collective et/ou le cahier des fêtes SEMB 2020, vous pourrez contacter notre support à la convention collective durant le temps des fêtes selon notre horaire typique. Cependant, il est à noter que nos bureaux seront fermés lors des journées fériées, soit les 24, 25, 26 et 31 décembre, ainsi que le 1er et 2 janvier.

Vous pouvez consulter le cahier des fêtes SEMB 2020 dans la section « Relations de Travail/Guides » de notre site web.

Saviez-vous que le mois de mars est le mois où tous les employé(e)s doivent remettre leur préférence de vacances à leur gestionnaire ? 

Les employés indiquent en mars leur préférence quant aux dates de la période de leurs vacances annuelles. La priorité quant au choix des dates de vacances est allouée selon le rang d’ancienneté aux employés réguliers en premier lieu puis aux employés à temps partiel, le cas échéant. Tout employé doit prendre ses vacances d’une manière continue. Cependant, il peut, s’il le désire, les prendre en deux, trois, quatre (4) ou cinq (5) périodes. Cette période de vacances doit être prise par bloc minimal d’une semaine à l’exception d’une seule semaine dans l’année qui peut être prise à la journée. Si après avoir planifié les vacances, il reste un solde qui ne permet pas de planifier l’équivalent d’une semaine, ce solde peut être pris en journée complète ou moins d’une journée complète sur autorisation du gestionnaire. Aux fins du présent paragraphe, une semaine complète doit correspondre à sept (7) jours consécutifs de calendrier.  

Ceci s’applique également aux employés de bureau. 


Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter l’article 12:07 de la convention collective.
 

https://semb-saq.net/wp-content/uploads/2020/02/ConventionCollective-2019-2023.pdf 

 

Saviez-vous que la manipulation des boîtes vides est une tâche exclusive SEMB-SAQ? 

Le fournisseur externe chargé de récupérer les boîtes vides ne peut ramasser les boîtes vides à l’intérieur de la succursale. (Annexe 7 – interprétation de l’article 2:04) 

Le gestionnaire peut remettre des boîtes vides à un client qui le demande si aucun employé n’est à proximité pour le faire. Il peut manipuler des boîtes vides qui entravent la circulation de la clientèle et/ou dans le but de respecter les normes SST en vigueur à la SAQ. 

*Il est important de noter que les interventions de l’employeur ne doivent aucunement servir de prétexte à une intervention régulière de celui-ci et ne doit pas avoir pour effet de priver les membres SEMB d’aucun temps de travail. 

Pour en savoir plus sur les tâches exclusives, nous vous recommandons de consulter les articles 2:03, 2:04 ainsi que l’annexe 7 p.193.  

https://semb-saq.net/wp-content/uploads/2020/02/ConventionCollective-2019-2023.pdf 

Saviez-vous que le COS et CPOS ont priorité aux autres employé(e)s de succursale, afin d’exécuter certaines tâches autant lors de l’absence du gestionnaire qu’en sa présence ?  

Selon l’article 50:01 a), cette valorisation se fait d’une part en élargissant le rôle du COS et du CPOS afin qu’il prenne en charge les opérations de la succursale en l’absence du gestionnaire, mais aussi en s’assurant qu’il accomplisse prioritairement aux autres employés certaines tâches de la zone commune tant en l’absence qu’en présence du gestionnaire.  

Les parties affirment leur intention d’assurer aux COS et CPOS une formation uniforme leur permettant d’assumer leurs nouvelles responsabilités, notamment en ce qui concerne l’accomplissement des tâches prévues à la zone commune, les techniques de gestion et les techniques de communication.  

De plus, il a été convenu entre les parties, durant la médiation, de remettre de l’avant l’importance de cette valorisation et un communiqué conjoint a été transmis en succursale à ce sujet.  

Pour en savoir plus sur les tâches de la zone commune, nous vous invitons à consulter l’Annexe 6 à la page 191 et l’article 50:01 de la convention collective. 

https://semb-saq.net/wp-content/uploads/2020/02/ConventionCollective-2019-2023.pdf 

 

Saviez-vous que selon l’article 14:05 de la convention collective, en cas de déménagement lors de changement de sa résidence principale, l’employé régulier et temps partiel 7/20 a droit, sur demande, le jour du déménagement, à un congé d’une journée par année de calendrier sans perte de salaire ?

L’employé à temps partiel a droit à un congé sans salaire avec possibilité de rappel. Il est important que le gestionnaire mette comme code de paie, permission sans salaire, afin d’avoir droit aux rappels pour reprendre ces heures.

 

Saviez-vous qu’il est possible d’éclater une semaine de vacances en jours ?

Selon l’article 12 :07 a) de la convention collective, la période de vacances doit être prise par bloc minimal d’une semaine à l’exception d’une seule semaine dans l’année qui peut être prise à la journée. Si, après avoir planifié les vacances, il reste un solde qui ne permet pas de planifier l’équivalent d’une semaine, ce solde peut être pris en journée complète ou moins d’une journée complète sur autorisation du gestionnaire.

Cet article s’applique aux employé(e)s à temps partiel, temps partiel 7/20, réguliers et employé(e)s de bureau.

Pour en savoir davantage sur les règles concernant les vacances annuelles, consultez l’article 12 de la convention collective à la page 56 ou contactez le conseiller à la convention collective au 1-800-361-8427 poste 285.

https://semb-saq.net/wp-content/uploads/2020/02/ConventionCollective-2019-2023.pdf

Saviez-vous que le délai de réponse pour du temps supplémentaire imprévisible des employés réguliers est d’une heure? 

Selon l’article 11.07.2 pour les besoins imprévisibles en temps supplémentaire, l’employé régulier a une heure afin d’accepter ou refuser l’offre. 

Pour plus de détails sur le temps supplémentaire, n’hésitez pas à consulter l’article 11 de la convention collective ou contactez le conseiller à la convention collective au 1-800-361-8427 poste 285. 

https://semb-saq.net/wp-content/uploads/2020/02/ConventionCollective-2019-2023.pdf

Saviez-vous qu’il existe une entente tripartite entre la SAQ, le STT-SAQ et le SEMB-SAQ ?

Aux origines de l’entente tripartite (Annexe 20).

Il faut d’abord savoir qu’il existe trois syndicats à la SAQ, c’est-à-dire nous, le SEMB, les SPTP, qui sont les professionnels de bureau, et les STT dans les deux entrepôts de Montréal et Québec avec leurs camions.

Il arrive que des conflits liés aux tâches naissent entre nos syndicats. Pour se plaindre, ils exercent une « requête en 39 » au Tribunal du travail liée à l’article 39 sur les normes du travail, article concernant le travail effectué lié à une accréditation syndicale.

Tout commença avec la restauration. Avant la fameuse entente signée en 2001, l’exécution des commandes restauration (avec timbrage) fut d’abord effectuée entièrement par des employés SEMB, mais elle devint partagée dans les années 80 lorsque la SAQ a ouvert à Montréal une « succursale » occupée uniquement par les STT montant entièrement des commandes restauration (ancien 23111), alors que d’autres succursales occupées par des SEMB faisaient exactement la même chose (ancien 33557 et ancien 23360). Puis la SAQ a voulu développer davantage ce service de la restauration….

Il n’en fallait pas plus pour qu’un conflit émerge entre le SEMB et le STT sur le partage général des tâches à la SAQ. Chaque succursale a un entrepôt, fallait-il que le stock soit géré par les STT et la caisse enregistreuse par les SEMB? Les succursales « Dépôt », qui ressemblent à de gros entrepôts, devaient-elles rester SEMB ? Le contact avec les clients au 23111 devait-il rester aux STT, puisqu’ils étaient incapables de conseiller les restaurateurs?

Plusieurs « requêtes en 39 » croisées visant les tâches de l’un ou l’autre syndicat ont été déposées au Tribunal du travail dans les années 90. Les tensions devenaient croissantes entre nos deux syndicats. Il fallait cesser ces tensions.

Afin de maintenir une paix industrielle, la SAQ, le SEMB et les STT ont négocié de bonne foi une ligne définitive entre ce qui est à l’un ou à l’autre. Cette entente a maintenu une paix entre nous durant les 20 dernières années. Bien sûr, certains conflits ont existé durant cette période, mais ils n’ont jamais été aussi importants que ceux dans les années 90.

Jusqu’à maintenant.

Alors que notre succursale SAQ.com (qui est dans cette entente) prend une importance croissante dans le plan stratégique de la SAQ, celle-ci attire les convoitises de nos voisins. Ceux-ci se sont fait promettre la succursale en échange de concessions salariales et d’horaires et bien sûr, les STT sont tombés dans le piège et ont renié leur parole. Désormais, la paix industrielle est menacée à la SAQ.

Mobilisons-nous afin de conserver nos acquis!

Consultez l’Annexe 20 à la page 221 de la convention collective.

 

Saviez-vous qu’il existe un comité paritaire de santé et sécurité du travail (CPSST) ?

Les statuts et règlements du comité prévoient un maximum de six membres syndicaux et six membres patronaux.

Tel que la convention le stipule, un comité paritaire de santé et sécurité du travail (CPSST) est mis en place afin de promouvoir et valoriser un milieu de travail sain et sécuritaire, même si l’employeur ne fait pas partie d’un secteur prioritaire selon la loi et les règlements sur la santé et sécurité du travail.

Les principales fonctions du CPSST sont :

a) D’établir au sein du programme de prévention, les programmes de formation et d’information en matière de santé et de sécurité du travail.
b) De choisir les moyens et équipements de protection individuelle les mieux adaptés aux besoins des travailleurs.
c) De faire des recommandations à l’employeur concernant le programme de prévention.
d) De participer à l’identification et à l’évaluation des risques présents dans les milieux de travail.
e) De tenir des registres des accidents de travail, des maladies professionnelles et des événements qui auraient pu en causer.
f) De produire un rapport annuel de ses activités.
g) De recevoir copie des avis d’accident et d’enquêter sur les événements qui ont causé ou auraient été susceptibles de causer un accident du travail ou une maladie professionnelle.
h) De recevoir les suggestions et les plaintes des travailleurs, du syndicat et de l’employeur relatives à la santé et à la sécurité du travail, les prendre en considération et y répondre.
i) De recevoir et d’étudier les rapports d’inspection effectués dans le réseau de succursales et les bureaux

Vous pouvez joindre le comité pour toutes questions en matière de santé et sécurité au travail à l’adresse courriel suivante :  cpsst.semb-saq@saq.qc.ca

Pour plus de détails sur la santé et sécurité au travail, consultez l’article 34 de la convention collective ou rendez-vous sur notre site web à la page du CPSST.

https://semb-saq.net/comites/